Show simple item record

dc.contributor.authorTchinmegni, F.I.en_US
dc.contributor.authorTsobeng, A.C.en_US
dc.contributor.authorNgonkeu, M.E.L.en_US
dc.contributor.authorTchoundjeu, Z.en_US
dc.date.accessioned2017-04-29T03:23:25Z
dc.date.available2017-04-29T03:23:25Z
dc.identifier.urihttps://hdl.handle.net/10568/113580
dc.titleEvaluation du statut mycorhizien chez Allanblackia floribunda en vue de sa domestication en zones forestières humides du Camerounen_US
cg.authorship.typesCGIAR and developing country instituteen_US
dcterms.abstractL'étude s'est déroulée dans quatre sites (Mouanko, Yalpenda, Ngoumou, Nkenglikok) en raison de la forte représentativité en cette espèce végétale et leur appartenance à des zones agro écologiques différentes à savoir: la zone forestière humide à pluviométrie bimodale (Ngoumou et Nkenglikok) et la zone forestière humide à pluviométrie monomodale (Mouanko et Yalpenda). Cette étude a consisté en un ensemble d'opérations successives effectuées sur le terrain (pour le prélèvement des échantillons de racine et de sol à la rhizosphère d'A. floribunda), au laboratoire de microbiologie appliquée de l'Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD) (pour la coloration racinaire, le piégeage, l'extraction, le comptage et la caractérisation morphologique des spores) et le laboratoire d'analyse des sols de l'International Institute of Tropical Agriculture (IITA) (pour les analyses chimiques du sol). Les différents facteurs ont été les suivants : la population (Yalpenda, Ngoumou, Nkenglikok et Mouanko), la zone agro-écologique (bimodale et monomodale), l'état du système (perturbé et non perturbé) et la classe d'âge (DHP < 50 cm et DHP ≥ 50 cm). De plus, l'humidité, la température, les coordonnées GPS ont également été considérées, bien que n'étant pas pris ici comme facteur. Le logiciel SPSS Version 18 a été utilisé pour les analyses. Les tests de normalité ont été conduits, ce qui nous a orientés vers les transformations ArcsinX et log (X+1) respectivement pour la colonisation racinaire et la densité sporale. Les données ont été ensuite soumises à une analyse de variance (ANOVA) multivariée. Les moyennes ont été séparées à l'aide du PPDS. Le modèle général linéaire a été appliqué pour l'analyse de variance avec P < 5%. Les corrélations de Pearson entre la colonisation et (les teneurs en éléments chimiques du sol, l'humidité, la longitude, l'altitude, la latitude et la température) ont été effectuées.en_US
dcterms.accessRightsOpen Accessen_US
dcterms.bibliographicCitationTchinmegni, F.I., Tsobeng, A.C., Ngonkeu, M.E.L. and Tchoundjeu, Z., 2016. Evaluation du statut mycorhizien chez Allanblackia floribunda en vue de sa domestication en zones forestières humides du Cameroun. Revue Scientifique et Technique Forêt et Environnement du Bassin du Congo, 6, 81-83.en_US
dcterms.extent81-83en_US
dcterms.issued2016-10-01
dcterms.languagefren_US
dcterms.licenseCC-BY-4.0en_US
dcterms.subjecttree domesticationen_US
dcterms.typeJournal Articleen_US
cg.contributor.affiliationWorld Agroforestry Centreen_US
cg.contributor.affiliationUniversité de Yaoundé Ien_US
cg.identifier.urlhttps://revue.riffeac.org/index.php?journal=RSTBC&page=article&op=view&path%5B%5D=80&path%5B%5D=78en_US
cg.coverage.countryCameroonen_US
cg.contributor.crpForests, Trees and Agroforestryen_US
cg.coverage.iso3166-alpha2CMen_US
cg.reviewStatusPeer Reviewen_US
cg.journalRevue Scientifique et Technique Forêt et Environnement du Bassin du Congoen_US
cg.issn2409-1693en_US
cg.volume6en_US


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record