Show simple item record

dc.contributor.authorCentre Technique de Coopération Agricole et Rurale
dc.date.accessioned2016-05-30T16:21:43Z
dc.date.available2016-05-30T16:21:43Z
dc.date.issued2012
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10568/75375
dc.description.abstractLe pastoralisme subvient aux besoins de dizaines de millions de personnes. Il utilise au mieux des environnements difficiles et offre de nombreux avantages économiques et sociaux. Lors du Briefing de Bruxelles sur le développement portant sur « Les nouveaux défis et opportunités pour le pastoralisme dans les pays ACP », les experts ont souligné les politiques à adopter en vue d'améliorer le bien-être des communautés pastorales dépendant de l'élevage de cheptel. On compte parmi ces politiques : la protection des droits à la terre et à l'eau et l'aide apportée aux pasteurs pour préserver leurs actifs ; le renforcement des économies pastorales et la promotion de l'apport de valeur ajoutée et de la diversification ; l'autonomisation des pasteurs et la promotion du dialogue avec les décideurs politiques ; et les investissements dans des services de première nécessité pour les pasteurs.
dc.language.isofr
dc.publisherCentre Technique de Coopération Agricole et Rurale
dc.relation.ispartofseriesCTA Note politique;6
dc.titleProtéger et promouvoir le pastoralisme en Afrique
dc.typeBrief
cg.subject.ctaPASTORALISM
cg.subject.ilriPASTORALISME
cg.identifier.statusOpen Access
cg.contributor.affiliationTechnical Centre for Agricultural and Rural Cooperation


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record